L'argile, origine de la vie

054 943 8618

Peau

Les excroissances

 

Les verrues

 

La verrue est une petite excroissance de la peau qui peut apparaître sur presque toutes les régions du corps.

Il existe plusieurs sortes de verrues, dépendant du type de papillomavirus en cause. Leur aspect varie aussi selon l’endroit où elles se situent. Voici les formes les plus courantesverrue

La verrue vulgaire 

Cette verrue prend l’aspect d’un dôme dur et rugueux de couleur chair ou grisâtre. En général, elle apparaît seule. Elle peut se former notamment sur les genoux, les coudes et les pieds (orteils), mais plus souvent sur les mains et les doigts. Rarement douloureuse (sauf lorsqu’elle est située à proximité ou sous les ongles), elle peut toutefois être gênante.
Verrue plane

  • généralement sur le visage, les mains et les jambes ;
  • moins volumineuse que la verrue vulgaire.

 

verrue-plantaire
Verrue plantaire

  • localisée sous le pied, elle pousse vers l’intérieur et peut donc passer inaperçue au début.
    Le poids du corps et le fait de marcher ont pour effet de l’enfoncer encore plus profondément.
    Généralement, c’est la douleur qui fera prendre conscience de sa présence.

 

Molluscum contagiosum

  • excroissance cutanée translucide percée d’un point en son centre ;
  • extrêmement contagieux, il peut contaminer une classe de maternelle très rapidement ;
  • généralement localisé dans les plis cutanés, tels que les aisselles et les coudes, mais parfois sur les bras ;
  • touche surtout les jeunes enfants.

 

Les autres types : 

il s’agit, entre autres, des verrues filiformes (situées sur les paupières et autour de la bouche, chez les enfants), des verrues planes (habituellement groupées sur le visage, le dos des mains et les poignets), des myrmécies (sur la plante du pied, avec des points noirs), des verrues mosaïques (sous les pieds) et des verrues digitées (souvent sur le cuir chevelu). Les verrues digitées résultent de l’empilement de plusieurs verrues, ce qui forme une sorte de minuscule « chou-fleur ».

Chez une personne infectée, les verrues peuvent aussi se propager d’une partie à l’autre du corps. On dit qu’elles sont auto contagieuses. Il faut éviter de gratter ou de faire saigner une verrue, car cela augmente le risque qu’elle se propage.

 

Enfin, à la maison, les mesures d’hygiène doivent être renforcées lorsqu’un membre de la famille a des verrues : chacun sa serviette, ne pas toucher les zones atteintes, ne pas marcher pieds nus…

 

TRAITEMENT DES VERRUES

 

Application de cataplasmes d’argile verte ou rouge, en fonction du type de verrue,

durant la nuit, jusqu’à disparition de ou des verrues

 

*En parallèle, faire une cure d’argile en interne pendant 3 semaines

 

Conseil Osmose Clinic

Si toutefois la verrue commençait à réapparaître, reprenez les cataplasmes de suite afin de ne pas la laisser s’installer à nouveau (rare).

 

 

 

 

LIPOME

 

Un lipome, c’est quoi exactement ?

 

Un lipome est une boule de graisse qui apparaît sous la peau.

Des lipomes peuvent se développer à n’importe quel endroit de l’organisme.

Bénin, le lipome présente des caractéristiques spécifiques permettant de le différencier d’une tumeur maligne…

 

Les lipomes sont des amas de cellules graisseuses sous-cutanés qui prennent l’aspect de boules sous la peau.
On ne sait pas exactement pourquoi ils se forment.

Ils peuvent se développer à n’importe quel endroit sans que l’on sache pourquoi. Toutefois, ils apparaissent plus souvent sur les avant-bras, le torse et la nuque, mais peuvent aussi siéger sur un sein par exemple (faisant penser aux femmes qu’il s’agit d’une tumeur).

Alors que certaines personnes développent un seul lipome, d’autres en ont plusieurs.

 

lipomes

Comment reconnaître un lipome ?

  • Les lipomes sont présents juste sous la peau, formant des nodules de formes rondes ou ovales, au contour lisse.
  • La peau qui recouvre le lipome a un aspect normal.
  • Leur diamètre dépasse rarement 5 à 7,5 cm.
  • De consistance molle, ces boules se déforment sous les doigts.
  • À noter cependant que, parfois, certainslipomes ont une consistance assez dure.

Faut-il enlever les lipomes ?

Les lipomes sont des masses lipidiques bénignes.

Il est très rare qu’elles se transforment en tumeur maligne.

Les lipomes n’entraînent généralement aucun trouble et ne nécessitent aucune intervention.

Mais selon leur localisation, à proximité d’un nerf par exemple, ils peuvent être douloureux.

Ils peuvent aussi être gênants en fonction de leur taille, de leur nombre et de l’endroit O% ils se trouvent.

 

TRAITEMENT DES LIPOMES

 

Appliquer des cataplasmes d’argile verte d’une épaisseur de 2cm pendant 1 heure ;

Renouveler autant de fois qu’il est possible dans la même journée ou le soir ;

 

Au bout de quelques jours, le lipome va commencer à se liquéfier,

la peau va se faire plus fine jusqu’à ouverture ; TOUT VA BIEN !

 

Faites sortir la graisse (un peu sang pourrait également sortir) à l’aide d’un papier

jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien ;

 

Continuez les cataplasmes pendant 2 à 3 jours

Cette mini-opération n’est pas douloureuse, et votre peau retrouvera un aspect normal et en principe sans aucune trace.

 

Comment différencier un lipome d’une tumeur cancéreuse ?

 

Un lipome n’est pas un cancer

 

 

  • la boule est dure et non souple comme pour le lipome,
  • ses contours sont irréguliers contrairement au lipome,
  • et, adhérant aux tissus, la boule n’est pas mobile sous les doigts

 

Malgré des caractéristiques spécifiques, au moindre doute, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin.

 

 

———————————————————————————————————————————-